Mon parcours

Compagne de Nicolas, maman de Margaux (née en 2011) et de Rose (née en 2015), l’aide à la personne a toujours été vitale pour moi: comprendre, accueillir, accompagner. Après avoir travaillé dans le secteur des assuétudes pendant quelques années, je travaille depuis 2007 dans l’insertion professionnelle de demandeurs d’emploi et dans le domaine de la périnatalité depuis 2022.

Mes deux grossesses ont été très bien suivies médicalement, mais peu au niveau émotionnel. Avec le recul et toutes mes connaissances actuelles, je suis convaincue qu’un accompagnement nous aurait vraiment aidés.

Pendant ma première grossesse, j’ai dû réaliser une amniocentèse (ponction amniotique ayant pour objectif de déceler certaines maladies chez le bébé, en l’occurrence une trisomie). Tout s’est effondré pour moi quand on me l’a annoncé. Je suis passée par toutes sortes d’émotions (colère, tristesse, désespoir…). Mon compagnon et moi nous sommes sentis très seuls dans l’attente des résultats. J’ai vraiment eu du mal à réinvestir la grossesse une fois le diagnostic écarté.

Lors de ma seconde grossesse, j’ai dû arrêter de travailler 2 mois avant la date du terme en raison de contractions. Le stress, la peur, une grande sœur à gérer ont rendu cette fin de grossesse éprouvante… Au moment de l’accouchement, je ne suis pas parvenue à lâcher-prise. J’étais à 37 semaines de grossesse et je ne voulais pas que ma fille naisse. C’était trop tôt, je n’étais pas prête. Comme le corps et le mental sont intrinsèquement liés, je n’ai pas secrété suffisamment d’ocytocine et l’accouchement a été long et douloureux. Pour couronner le tout, l’attachement à mon bébé a mis plusieurs semaines et j’ai ressenti énormément de culpabilité. 

Pour mes 2 enfants, l’allaitement a été compliqué : mauvaise position du bébé, crevasses, fatigue, inquiétudes, doutes quant à la « qualité » du lait et j’étais perdue face aux multiples conseils venant de personnes croyant bien faire mais dont les conseils me rendaient encore plus fragile et me faisaient douter de ma capacité à nourrir correctement mon bébé…

Si mon aînée a « fait ses nuits » à partir de ses 7 semaines, ma cadette a mis 4 ans et demi. Mon compagnon et moi étions désespérés et exténués.  Comment faire face au manque de fatigue ? Comment oser demander de l’aide ?

Les années ont passé…

En 2019, j’ai ressenti le besoin de prendre du temps pour moi et de faire le point sur qui j’étais vraiment, quelles étaient mes valeurs et mes aspirations profondes, comment je souhaitais apporter ma pierre à l’édifice pour rendre le monde plus doux et faire du bien autour de moi.

Je sais aujourd’hui qu’accompagner les parents dans cette fabuleuse aventure de la maternité et de la parentalité me passionne, me touche, m’émeut, me fait vibrer. Je sais maintenant que mes qualités humaines me poussent vers ce métier, m’élèvent et me rendent vivante ! Ce métier à tellement de sens à mes yeux, est tellement en accord avec qui je suis qu’il est, à un moment donné, apparu comme une évidence.  Je sais que si j’avais eu la chance d’’être accompagnée au niveau émotionnel lors de mes 2 grossesses, mon vécu aurait été tout autre : un endroit où j’aurais pu m’exprimer sans être jugée, des conseils cohérents sur l’allaitement, sur le rôle des hormones dans l’accouchement et l’attachement, et comment susciter leur sécrétion. Pour acquérir davantage de confiance en moi, maman en devenir puis jeune maman, un accompagnement aurait pu m’aider à trouver des réponses à mes questions et à dépasser mes peurs et mes doutes. C’est une période de la vie tellement particulière qui demande de la détente, de la chaleur humaine et de la bienveillance…

Forte de tout ce bagage personnel, de mes connaissances acquises en formation, de mes nombreuses lectures, c’est avec beaucoup de bonheur que je souhaite maintenant vous accompagner, vous, future ou jeune maman, futur ou jeune papa !


Ma personnalité

Mes proches disent de moi que je suis dotée de grandes capacités d’accueil, que je voue un réel et vif intérêt pour les autres. J’aime apprendre à les connaître, savoir qui ils sont, quelles sont leurs valeurs. Compréhensive et bienveillante, j’aime les aider à réfléchir, à trouver leurs solutions, sans jugement, avec douceur et sensibilité.

Ils disent aussi que je suis très à l’écoute, que je prends le temps, que je souris, que je discerne. Je suis calme et attentionnée. Je m’émerveille de la beauté de ce qui m’entoure et je fédère, je réunis, j’aime !

Je suis une passionnée. Par le domaine de la périnatalité, mais pas que. J’adore lire, des lectures qui me permettent de m’évader, de me connaître ou d’enrichir mes connaissances… J’aime les balades au grand air et les randonnées en pleine nature. Je suis une passionnée de jardin, de déco et d’aménagement intérieur… J’aime que mon lieu de vie soit doux, simple, chaleureux et accueillant.  J’aime échanger et partager… Et j’aime aussi les mojitos et les gâteaux au chocolat…


Mes formations

  • Le postpartum, un 4ème trimestre de gestation, Ingrid Bayot (2022)
  • Savoir-faire/usages du Rebozo (techniques bien-être), Virginie Derobe (2021)
  • L’accompagnement parental du sommeil du tout-petit (0-2 ans), Ingrid Bayot (2021)
  • Le deuil périnatal, Corinne Gere (2021)
  • Le deuil périnatal, Hélène Gerin (2020)
  • Etre Doula en Belgique, AFA, Jambes (2020-2021)
  • Licence en Psychologie, UCL (2001)